Vacances espagnoles

Alentour d'Alicante
Juillet 2020
2 semaines
1

On réalise qu'on est parfois minuscule au milieu de cette immensité...

2

Plage, coktails, baignades, bateaux hors normes, et le tout avec peu de monde dans ce contexte si particulier... De vrais vacances qui reposent la tête, le corps et l'esprit ! 😀

Le plus dur étant le masque obligatoire dedans comme dehors en Espagne. Pas évident avec la chaleur du pays 😉 mais on s'adapte pour rester en bonne santé ! 😀

3

Une petite ville côtière magnifique à découvrir à pied notamment dans les rues de la veille ville.

Une vue extraordinaire vous attends tout autour et à chaque bout ou coin de rue ! Que ce soit pour admirer l'horizon à perte de vue ou bien les montagnes des terres espagnoles, le paysage est tout simplement magnifique !

Des ruelles escarpées, des passages cachés vous transportent entre les épais murs d'un blanc écarlate pour finir votre chemin au bord de l'eau...

La plage de galets blancs et le soleil cuisant à 38°C nous offre de belles eaux turquoises où il fait bon se rafraîchir ! Petite galère pieds nus pour entrer et sortir de l'eau ! Le sol n'est pas palpable comme on dit ! 😀


4

Une boutique de céramiques artisanales en plein coeur d'Alicante.

Pour les amoureux et les adeptes, vous ne serez pas déçu, il y en a partout et de toutes sortes. Bols, tasses, plats, pots de fleur, déco, miniatures, choisissez vous trouverez forcément ce qu'il vous plaît !!

Une jolie petite boutique 😀

5

Un peu d'histoire....


Le château de Santa Bárbara se dresse sur le mont Benacantil. La valeur stratégique de cette tour de guet naturelle, de 169m d'altitude, a favorisé, depuis la Préhistoire, en passant par les périodes ibère et romaine, le développement dans cette enclave de plusieurs établissements humains. Toutefois, ce n'est qu'à l'époque islamique, sans doute avec le traité de Tudmir, signé en 713 entre le Wisigoth et les Musulmans, qu'une naissante construction défensive fut bâtie au sommet. La première référence apparaît au Xe siècle, grâce au chroniqueur et géographe arabe Al-Razi.


La fortification conserva sa structure de forteresse arabe pendant une longue période, même après la conquête chrétienne, au milieu du XIIIe siècle. Bien que de nombreux travaux de réparation fussent effectués, ce n'est qu'au XVe siècle qu'elle fut agrandie avec de nouvelles dépendances. Pendant ce siècle furent également consolidés deux espaces ouverts habilités pour protéger la population et séparer la forteresse par deux fossés.


Les constantes attaques des corsaires barbaresques, et la peur de la flotte turque, provoquèrent au milieu du XVIe siècle sa fortification la plus intense. Grâce aux soutiens de deux ingénieurs Juan Bautista Antonelli et Jorge Palearo, le château devint un important exemple de l'architecture militaire de l'époque.


Au XVIIIe siècle, la Guerre de Succession espagnole ébaucha pratiquement sa physionomie actuelle et le château se transforma dans une grande forteresse moderne. La plupart des éléments médiévaux disparurent et une grande plateforme pour l'artillerie fut construite ainsi que de nouveaux bastions défensifs.


A partir du milieu de XIXe siècle, le château perdit progressivement son importance militaire puis en 1893 il fut définitivement désarmé. A différentes époques il fit fonction de prison jusqu'à ce qu'il soit déclaré en 1961, Monument Historique -Artistique et qu'il ouvre ses portes au public.

Une vue à 360° sur le littoral et les terres. Très joli paysage 😀

6
7

Les vacances au bord de la mer, c'est aussi fait pour bronzer et passer des journées complètes au bord de l'eau, pour finir autour d'un bon cocktail rafraîchissant !

Les doses espagnoles sont bien généreuses ! ...

8

A la rencontre des paranpentistes ! Ça donne des envies...?


9

Au revoir la plage et les tapas !