3 jours à Barcelone

3 jours pour visiter Barcelone, ville catalane offrant les charmes de la mer, de la montagne, d'une splendide architecture et d'une vie dynamique.
Mai 2016
3 jours
1

Deuxième ville la plus peuplée d'Espagne après la capitale du pays qu'est Madrid, Barcelone est une ville qui attire de nombreux touristes, et pour cause... Une architecture étonnante, une culture riche, un dynamisme impressionnant, de jour comme de nuit, cela ne s'arrête jamais...

Située à 200kms de la frontière française, au cœur de la catalogne, elle se veut "indépendante" et nous sentons bien en arrivant sur la ville la ferveur des habitants à montrer haut et fort les couleurs catalanes. Nous remarquons sur les balcons, les fenêtres, les voitures, les nombreux drapeaux catalans et notons également que le castillan n'est pas beaucoup parlé, voir pas du tout... Pas de panique, en tant que grande ville touristique, nous sommes tout de même toujours bien reçus 😀.

J1
matin

Nous arrivons sur Barcelone tôt le matin car notre programme sur trois jours est bien rempli. Nous décidons durant ces trois jours de profiter au maximum de la vie urbaine catalane et de ses paysages, c'est pourquoi nous avons parcouru la citadelle espagnole uniquement à l'aide de nos pieds 😀...


Venant de faire la route et s'étant levé très tôt, nous commençons par un petit en-cas pour entamer notre belle journée.

Nous restons sur des valeurs sures que nous connaissons déjà très bien, les empanadillas. Il s'agit d'un petit chausson farci soit de viande, de poisson, d'œuf, de pomme de terre ou d'autres ingrédients selon les recettes (nombreuses) que l'on choisit. Pour notre part, nous prenons épinard et poivrons/thon. Un régal !

• • •

Après avoir rechargé les batteries, nous commençons notre découverte culturelle simplement en arpentant les rues et les boulevards populaires de Barcelone. Nous sommes tout de suite frappés par l'architecture plutôt décalée...

J1
après-midi
J1
après-midi

Nous nous mettons à l'horaire hispanique et nous faisons une halte repas aux environs de 14h, dans un restaurant plutôt "basique" dans lequel nous avons mangé correctement mais sans "émotion" particulière : restaurant Navarra. Nous l'avons surtout choisi pour la proximité de notre prochaine étape : Palau de la Musica Catalana, dans le quartier de la Ribera.

Le guichet est plutôt ... "original". Le guichetier (parlant français) travaille dans un espace de 50cm² environ... dans ce qui représente en fin de compte les anciens guichets originaux réalisés à l'intérieur d'une colonne en mosaïque.

Nous arrivons au cœur de la visite... la salle de concert, qui fait de ce palais l'un des bâtiments touristiques incontournable de la ville. Vitraux, mosaïques, sculptures... un régal pour les yeux !

Le guide nous explique que l'éclairage de la salle se fait uniquement avec la lumière du jour, une particularité unique en Europe, et ceci grâce à la magnifique coupole renversée composée de vitraux polychromes située en plein milieu de la pièce. (On se demande alors pourquoi les lumières artificielles sont allumées...).

Ceci étant dit, c'est vraiment un ouvrage somptueux !!!

• • •

En résumé, une belle visite qui vaut la peine qu'on s'y arrête. La visite guidée est un plus, et nous permet d'enrichir notre connaissance et notre culture générale.

Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1997, ce palais fut une commande réalisée par l'Orféo Catala qui désira en faire sa principale salle de concert. Les travaux furent dirigés par Lluis Domènech i Montane entre 1905 et 1908. Au départ, voulant être utilisé essentiellement pour des concerts de chorale, il accueille aujourd'hui tous types de musiques, allant de la musique classique à la musique moderne. La salle a une capacité de 2 049 personnes.

Notre premier regret lors de cette visite, c'est la rapidité avec laquelle le guide effectue le parcours. A croire qu'il est payé au rendement et aux nombres de visites... Notre deuxième déception fut de voir que tous les concerts étaient complet durant les deux soirs où nous étions sur Barcelone... Ce n'était pas prévu pour nous à l'origine donc si jamais, à réserver donc pour ne pas louper le coche.

Petites parenthèses concernant les réservations, pour de nombreux musées ou visites, voir toutes, il faut prévoir et réserver à l'avance par internet. Car il y a pour la plupart des monuments et parcs, des horaires de visites à respecter, horaires que l'on choisit lors de notre réservation. Attention donc !

Après ce moment musical, nous continuons notre visite en passant par l'un des marchés les plus célèbre de Barcelone, le Mercat de la Boqueria, situé sur les Ramblas. Nous faisons nos courses pour le repas du soir 😀.

D'excellents produits régionaux qui donnent très envie...

Sur notre route :

Nous finissons notre journée par une balade au port et sur les bords de mer (pas de photos de ce moment, non exploitable, bug du téléphone...), avant de regagner notre hôtel (à pieds bien sûr😀, pas loin de 15kms pour le premier jour).

Certaines de nos photos ne sont pas exploitables, nous en avons donc choisis quelques unes sur internet pour illustrer le marché. 
J2
matin

L'oeuvre majestueuse de Antoni Gaudi : la sublime Sagrada Familia !

C'est en 1866 que tout commença... Un certain Josep Maria Bocabella fonda l’association spirituelle des dévots de Saint-Joseph et débuta dans la foulée en 1974, une campagne afin de récolter des fonds pour lancer la construction d'un temple expiatoire dédié à la sainte famille. Durant l'année 1881, avec l'argent récolté, l'association acheta un terrain de 12.800 m², futur emplacement de l'un des plus impressionnants édifices que nous connaissons aujourd'hui...

Le jour de la Saint Joseph, le 19 mars 1882, lors de la cérémonie présidée par Josep Urquinaona, la première pierre fut posée. La construction débuta alors, suivant les plans de style néogothique du premier architecte de la Sagrada Familia, Francisco de Paula del Villar y Lozano. Peu de temps après le commencement, suite à un désaccord avec les promoteurs, l'architecte décide alors de démissionner. C'est à partir de ce moment là, que le projet fut confié à Antoni Gaudi, en 1883. Projet pour lequel il œuvra jusqu'à sa mort en 1926.

Le projet pour lequel Gaudi consacra le quart de sa vie, est encore aujourd'hui un projet titanesque! Loin d'être achevé et pour cause. Antoni Gaudi imagine la construction d’un temple composé de cinq nefs, d'un parvis extérieur, de trois façades et pas moins de dix-huit tours.

Douze pour symboliser les apôtres, quatre pour les Évangélistes, une pour la Vierge Marie (haute de 120 mètres) et la plus haute (de 170 mètres) au centre pour symboliser Jésus-Christ.

La construction prend tellement de temps, que les ouvriers, les maîtres d’œuvres et les architectes sont aujourd'hui obligés de combiner construction et restauration. En effet, certaines parties de l'édifice déjà ancien ont besoin d'un "ravalement" de façade.

Chose tout aussi remarquable que son imposante complexité architecturale, c'est le contraste entre l'extérieur et l'intérieur... Une grande luminosité, des vitraux exceptionnels, des détails par milliers. Une chose est sure ici, il ne suffit pas d'une fois pour tout voir...

En sortant de la visite, il ne faut pas oublier le musée au sous-sol, qui raconte l'histoire de cet belle construction. Des maquettes, des dessins, des vestiges du passé que l'on peut admirer tout autant que l'édifice lui même.

C'est le moment "culture générale" de la visite (pour ceux, comme nous, qui n'ont pas pris de visite guidée).

Pour les curieux, et pour donner envie aussi d'y retourner, voici une animation 3D de l’achèvement de la Sagrada Familia, qui aura lieu parait-il en 2026... 144 ans après la pose de la première pierre de la crypte !

J2
après-midi

Avant de s'attaquer à un autre grand monument de l'un des personnages les plus célèbres de Barcelone, Gaudi, nous décidons de faire une halte en chemin sur une place très animée en haute saison, la plaza del sol.

Nous en profitons aussi pour reposer nos jambes et prendre un bain de soleil 😀. Nous avons de la chance, trois jours à Barcelone, trois jours de soleil ! La glace vient d'une boutique située dans un autre quartier, pas loin de notre hôtel.

On recommande les croquettes qui sont vraiment excellentes !!!  (Restaurant Cafe del sol)

C'est en 1900 que la construction du Park Güell commence pour se finir en 1914. D'une superficie de 17 hectares, le parc Güell est vraiment superbe. On y retrouve l'architecture de Antoni Gaudi, et pour cause, il réalisa ce parc à la demande de Eusebi Güell. Mosaïques, nature et détente sont à l'honneur ici.

Sur la Place de la nature imaginée par Gaudi, 110m de banc en mosaïques, une vue exceptionnelle sur la ville et la mer à l'horizon. Nous pouvons y rester des heures entières à admirer le paysage !

En dessous de cette magnifique place, on retrouve la salle hypostyle, qui devait être à l'origine un marché, également appelée la salle aux cent colonnes mais qui n'en compte que 86. Et bien sur, dans la continuité, le célèbre escalier du parc avec l'emblématique fontaine en forme de salamandre.

• • •

Exception à notre règle, après avoir fait environ 18kms de marche le deuxième jour, nous décidons de prendre notre moto pour aller au restaurant. Nous choisissons un des restaurants à tapas le plus célèbre de Barcelone, la Cervecería Catalana. A notre arrivée, une bonne heure d'attente avant de pouvoir s’asseoir... Nous réservons donc, et profitons de cette heure pour se balader de nuit sur les Ramblas, et nous ouvrir l'appétit qui est déjà bien présent !!!

Vraiment très content de ce restaurant qui fut excellent. Victime de sa renommée, les serveurs pressent un peu le client... 
J3

Le temps passe très vite ici...

Lors de notre troisième et dernier jour, nous visitons le musée Picasso situé dans le quartier gothique. Contraste important d'architecture avec le reste de Barcelone. Malheureusement nos photos ne sont pas exploitables. De même que pour le musée, les photographies sont interdites.

Après cette visite très intéressante, nous recommandons pour les amateurs d'arts, nous décidons de flâner sur le bord de mer et de voir quelques bâtiments architecturaux conseillés par notre guide.

Arc de triomphe, hôpital et une librairie d'un genre plutôt original attire notre attention...

Après un bon bain de soleil sur la plage, c'est l'heure de retourner en France...

Nous espérons avoir réussi à vous donner envie de visiter cette ville extraordinaire ou bien d'y retourner pour certains. Nous conseillons de rester un peu plus de trois jours pour avoir le temps de visiter plus de choses, même si nous n'avons pas tout retransmis dans ce récit. D'autres quartiers, monuments, musées, sont à visiter et à ne pas rater... L’occasion d'y retourner !

Merci pour votre lecture et à bientôt nous l'espérons pour un autre moment de partage et de découverte.