Comment bien préparer sa randonnée ?

Guide pratique pour organiser au mieux sa randonnée sur un ou plusieurs jours. Chaussures, alimentation, sac à dos... des conseils et un partage d'expérience pour vous aider au mieux.
1

"Le vrai domicile de l'homme n'est pas une maison mais la route, et la vie elle-même est un voyage à faire à pied." (Bruce Chartwin)

Bonjour à toutes et à tous.

Dans ce guide, qui est d'avantage un partage d'expérience qu'un vrai tutoriel, nous allons partager ensemble quelques conseils et astuces pour réussir et profiter au maximum de vos sorties randos, que ce soit la balade du dimanche, la marche sur une journée ou le voyage sur quelques jours.

Les chaussures... A moins de pratiquer la randonnée pieds nus ou bien de marcher sur les mains, des interrogations se posent lorsque nous sommes face au rayon des chaussures, dans notre magasin favori. Comment la choisir, quel prix y mettre, quel modèle et pour quelle type de randonnée ? Tentons ensemble de répondre à ces questions.

Chaussure Rando
Chaussure Rando

Un premier conseil avant d'entrer dans le vif du sujet, dans tous les cas, je vous conseille d'aller choisir votre nouvelle paire de chaussures en fin de journée. Pourquoi ? Non, ce n'est pas moins cher 😛, mais vos pieds seront éventuellement plus gonflés et fatigués que le matin au saut du lit.

Cela peut être un premier élément important dans le choix de votre pointure idéale.


Deuxième élément pouvant être anodin mais qui mérite qu'on s'y attarde, le style... Rien ne sert d'avoir la chaussure plaquée or avec wifi intégré et lacets rétroéclairés pour en mettre plein la vue aux marmottes que vous allez croiser sur votre chemin ! 👎😡. Ne pas oublier l'essentiel, votre confort ! 👍

Les critères qui sont à prendre en compte dans votre choix : maintien, adhérence, imperméabilité, confort et amorti et ce, quelque soit le type de chaussures (balade, trek ou hautes montagnes).

  • Maintien : vous n'avez pas envie d'avoir une entorse à 3000m d'altitude ? Alors choisissez une paire avec un bon maintien de la cheville et du pied. Pour cela, il faut regarder la tige de la chaussure : basse, mi-haute ou haute. Certains modèles sont renforcés au niveau des malléoles, pratique pour les sentiers rocheux.
  • Adhérence : Herbe humide, boue et hop, vous glissez et tombez, les fesses dans la bouse de vache... Certains pourront y trouver là un soin de peau qui sait 😛 ... Tout simplement, plus l'adhérence de votre chaussure sera bonne moins vous glisserez. Comment choisir ? Retournez tout bêtement votre chaussure et appréciez le crantage de la semelle. Plus les crampons sont taillés et profonds mieux c'est. Certains modèles sont autonettoyants permettant d'évacuer la boue (version autowash, modèle Leelo Dallas pour les amateurs 😉).
  • Imperméabilité : l'humidité est un facteur important pour la santé de vos pieds. Il faut donc choisir une paire de chaussures avec des matériaux qui protègent au minimum de l'humidité et au mieux qui sont complètements imperméables (type Gore-Tex). Limitez les chaussures avec beaucoup de coutures, c'est le point faible contre l'humidité. Il faut également que ces matériaux évacuent la transpiration en faisant circuler l'air dans la chaussure. Votre pied doit respirer la fraîcheur des hauts alpages ! 😀
Sans façon !!!
Sans façon !!!
  • Confort : comme nous l'avons signalé plus haut, votre confort est essentiel. Il faut que votre nouvelle paire de randonnée soit aussi confortable que vos chaussons vieux de 5 ans ! Ce qui ne veut pas dire qu'il faut prendre vos tongs pour être confort au milieu des rochers ! N'hésitez pas à faire 20 fois le tour du magasin avec les chaussures aux pieds pour bien les tester. Préférez les modèles souples pour les balades en plaine et les modèles plus rigides pour la moyenne et haute montagne.
  • Amorti : il dépendra notamment de la qualité de la semelle extérieure. Vous pouvez à votre convenance choisir d'ajouter des semelles ou talonnettes anti-choc que l'on trouve facilement dans le commerce pour améliorer le confort et l'amorti.

Pour conclure cette partie, gardez à l'esprit que pour choisir votre paire de chaussures, il faut d'abord savoir pour quelle randonnée et pour quel budget. Ensuite, pensez à votre confort et non pas à l'esthétique et surtout, protégez au maximum votre corps et choisissez la sécurité. De bons modèles pour une pratique régulière, comptez un budget entre 80€ et 120€.

Est-il vraiment utile de préciser qu'il faut adapter votre sac à dos en fonction de la randonnée que vous allez faire, et de ne pas prendre un 100L pour une rando de 1h30 ?...

Première chose à avoir en tête, peu importe le type de rando, ne jamais partir sans sac ! Même pour la plus petite des balades, il peut y avoir des imprévus et nous verrons plus tard qu'il y a des choses indispensables à prendre, à commencer par l'eau ! Il sera toujours plus agréable de mettre votre gourde ou votre bouteille d'eau dans un sac à dos que de la porter à la main.

J'utilise pour ma part, une poche à eau (comme celle utilisée en vélo), que je glisse dans le sac. Pratique pour ne pas avoir besoin d'enlever son sac dès que l'on veut s'hydrater 😀.

Estimation Volume

Quel volume choisir ? Je vous propose une estimation en fonction du type de randonnée que vous allez pratiquer. Je ne prétends pas avoir la vérité, ce n'est qu'un avis. J'ai trouvé un tableau récapitulatif sur le web dans lequel je me suis retrouvé, alors plutôt que d'écrire 3 pages, je vous fait part de ma découverte. Nous voyons donc que pour une journée, nous pouvons aller jusqu'à 35L, et nous verrons par la suite que ce n'est pas forcément un luxe.

Concernant le confort, comme pour vos chaussures, je vous conseille de toujours essayer votre sac à dos avant de l'acheter. Personne ne vous empêche non plus de prendre votre matériel de randonnée et de le mettre à l'intérieur pour tester l’encombrement, le rangement et cela vous permettra de bien choisir le volume. Dans certains magasins, on peut ajouter des "poids" dans le sac pour pouvoir les tester en "conditions réelles". 👍

Rangement

Préférez les ceintures ventrales rembourrées et larges, beaucoup plus confortable sur des longues sorties. Veillez également à prendre en accessoire une house imperméable car un sac n'est jamais étanche à 100%.

Pour ce qui est du rangement, il est important de bien repartir le centre de gravité. Pour cela, les objets lourds doivent être positionnés au maximum le long du dos, ni trop bas, ni trop haut et le matériel plus léger tout autour en gardant accessibles les objets que l'on se sert souvent (eau, appareil photo, nourriture, vêtement de pluie...). Une "règle" répandue dans la randonnée concernant le poids du sac à dos : environ 20% max de son propre poids. Concernant le rangement d'un sac pour des Grandes Randonnées, c'est autre chose que je n'aborderai pas ici car j'ai peu d'expérience dans ce domaine.

L'alimentation est un élément important pour réussir sa randonnée. La marche nécessite un apport énergétique régulier, qu'importe votre type de randonnée (à la journée ou sur plusieurs jours). Les mots que vous devez avoir en tête afin de bien préparer cet étape sont : petit, léger, nutritif et régulièrement.

On ne le répétera jamais assez, mais la première chose indispensable, l'EAU ! Il vaut mieux en avoir trop que pas assez. Il faut boire régulièrement, durant vos pauses ou bien en marchant (poche à eau pratique pour ça). Ne pas attendre d'avoir la sensation de soif. Le manque d'hydratation favorise les troubles musculaires entre autres choses (crampes, acidité, courbatures, tendinites...). Première règle : on boit ! 😀.

Poche à eau
Fruits secs
Fruits secs

Avant le départ, privilégiez les sucres lents qui sont sources de glucides, à l'image de la bonne plâtrée de pâtes des sportifs 😀. Au cours de votre randonnée, afin de ne pas vous alourdir le sac ni l’encombrer inutilement, plutôt que de prendre votre boite de cassoulet et la bouteille de rouge, visez plutôt sur des aliments petits, légers, nutritifs et facilement assimilables. Par exemple, fruits secs, pâtes de fruits, pâtes d'amandes, barres de céréales... Gardez le bon repas plus copieux pour le soir. L'occasion pour les randonneurs qui partent sur plusieurs jours de goûter les plats locaux.

Au cours de la journée, mangez ces petits encas régulièrement pour garder la glycémie au top niveau et votre forme physique également. Ce n'est que des conseils, libre à vous de partir avec le rosé, le justin bridou et le paquet de chips ! 😛

Des chaussures ? Ok. la nourriture ? C'est vu. Le sac à dos ? Parfait. Mais au fait, je prends quoi dans mon baluchon tout beau tout propre ? La ... et le couteau, ça suffit Paulo ! 😇😀😛

Plus sérieusement, avoir un sac à dos c'est bien, mais connaitre les indispensables à mettre dedans c'est mieux.

Voici une liste non exhaustive du matériel que l'on peut prendre en randonnée à la journée :

  • Vêtement de pluie (+sac poubelle ou house pour protéger le sac à dos),
  • Lampe de poche (frontale c'est mieux pour avoir les mains libres, et avec des piles !),
  • Couteau multifonction (pour le saucisson 😛),
  • Lunette de soleil, crème solaire et chapeau (en fonction de la saison),
  • Couverture de survie,
  • Paire de lacets de rechange pour vos chaussures,
  • Bâtons de marche au besoin (utile pour des randos en montagne ou avec un dénivelé important),
  • Carte IGN ou topo-guide si besoin,
  • Appareil photo (pour mettre de jolis photos sur MyAtlas 😀),
  • Carnet et stylo (pour mettre des mots avec les photos sur MyAtlas 😀),
  • Un double des clés de votre voiture que vous donnez à une autre personne qui randonne avec vous (ça peut être utile).

Si vous randonnez sur plusieurs jours, pensez à rajouter des vêtements de rechanges, des pastilles pour l'eau (type Micropur), tente, matelas, sac de couchage, etc... Je vous renvoi sur des guides de randonneurs ayant plus d'expérience à ce sujet.

N'oubliez pas l'eau, la nourriture, du papier toilette et un vêtement chaud. La température change vite en montagne même en plein mois d'été. Il peut être également opportun de prévoir une petite trousse de secours avec le strict minimum : désinfectant, sérum physiologique, lot de pansements, des compresses stériles de tailles différentes, un ciseau, du sparadrap, une aiguille ou une pince, des morceaux de sucre.

Nous la connaissons tous mais nous allons tout de même faire une piqûre de rappel sur la technique des 3 couches. Pour les frileux et les montagnards, prévoir gants et bonnets.

Système 3 couches

La 1ere couche : elle est importante, il ne faut pas la négliger. Certains préférons le coton, pour ma part, je conseille le tee-shirt type micro-fibre qui évacue la transpiration et à l'avantage d'être très léger et agréable à porter. Peu encombrant dans un sac à dos pour avoir un rechange, il se lave aussi très bien à la main et sèche très vite. De gros progrès ont été réalisés depuis le début sur ces matières. Prendre un modèle efficace sur l'évacuation de l'humidité, de ce fait vous resterai au sec.

La 2eme couche : pour rester au chaud, elle permet de braver la fraîcheur du petit matin ou le froid de l'altitude 😀. On fonction de la randonnée, choisissez entre pull ou polaire, selon votre confort et votre goût. Etant peu frileux, j'utilise en général mon pull de running, qui est fin et léger mais qui tient bien chaud. Comme le tee-shirt, il sèche vite également et prends peu de place.

La 3eme couche : pour contrer les éléments de dame nature, à savoir principalement le vent et la pluie. Là, idem à vous de voir entre le simple vêtement de pluie imperméable et coupe-vent ou le manteau avec double fourrure intérieur cuir et bluetooth intégré 😉. L'un sera plus facile à enlever et à transporter l'autre moins. Une fois de plus cela dépendra essentiellement de votre randonnée. Vous n'allez pas partir faire l’Himalaya avec un simple K-Way ni faire une balade sur la plage avec le manteau d’esquimau !

Accessoirement, n'oubliez pas vos chaussettes ... 😛😀 (avec des renforts aux points de frottements, ça vous évitera les ampoules)

Encore quelques détails avant de finir cet article, avant de partir pour votre randonnée, renseignez vous sur la météo, organisez un minimum le trajet et pour plus de sécurité, il vaut mieux éviter de partir seul. La randonnée est aussi un moment de partage et de détente entre amis, en famille.

Enfin, on voit trop souvent les sentiers de randonnée abîmés et pollués, alors s'il vous plaît respectez aussi la nature et ne jetez pas vos détritus n'importe où !

Je vous remercie pour votre lecture et en espérant que cet article vous a plu. N'hésitez pas à me laisser des commentaires sur des astuces que vous souhaiteriez partager.

• • •
Canal du Midi - Ecluse de Fourtou - VincentG
Canal du Midi - Ecluse de Fourtou - VincentG

Bravo pour ce guide pratique, synthétique et astucieux à la fois. Vous avez su savamment l'illustrer en mêlant l'humour à la technicité 😀

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.